La publicité est Partout!

Je n’aime déjà pas beaucoup la publicité en France. Je déteste que SFR m’appelle pour me convaincre de changer mon forfait (j’ai d’ailleurs choisi de changer d’opérateur), je trouve que c’est un gouffre de sous qui pourraient servir à résoudre la crise alimentaire en Afrique et depuis que j’ai vu le film 99 francs (il faut d’ailleurs que je me procure le bouquin), je vomis ce service inutile voué à la société de consommation. Enfin… Pas trop quand même parce que je veux être journaliste et dans ce métier on vit pas mal de ça. Ce sont les publicités qui financent les journaux après tout.

Bref, je n’aime pas beaucoup la publicité en France. Mais au Royaume Uni, je dois reconnaître que c’est pire. Outre le fait qu’à la télé, une série de 20 minutes est interrompue deux fois par de longues séquences de pubs (et que pour un film c’est au moins trois séquences), c’est dans les rues que c’est le plus flagrant. Comme en France, les anglais pratiquent la distribution de flyers à un niveau peut-être un chouilla plus élevé, mais ce n’est pas trop dérangeant. Un sourire, on prend le dépliant et on le jette dans la poubelle de recyclage suivante avec un léger soupir de culpabilité envers l’environnement et la forêt amazonienne. Et puis on passe à autre chose, c’est partout pareil dans les pays industrialisés, alors en fin de compte, on est habitué.

Il y a quand même une certaine dose d’absurdité dans la contradiction entre le discours « on doit protéger l’environnement » mais on continue à imprimer des quantités monstrueuses de publicité – parfois des publicités qui prétendent valoriser une entreprise qui se dit écolo. Souvent je me dis que si la science-fiction existait quelques siècles auparavant et si elle avait imaginé notre société aujourd’hui, les lecteurs de l’époque aurait pensé lire un roman complètement capilotracté tellement on se complait dans de droles paradoxes. Enfin non, quoique non, à chaque époque ses petits arrangements avec sa conscience.

Mais ce qui me surprend le plus au Royaume Uni, ce sont ce que je perçois comme des « publicités humaines ». Des gens parfois affublés d’étranges costumes qui font le plancton en brandissant une pancarte à l’effigie de leur enseigne. Comme cette jeune fille asiatique habillée comme une idole ou une fan de mode japonaise (genre sweet lolita), au style délibérément pensé pour être kawaï, qui a travaillé plusieurs jours dans le centre-ville. Elle était emmitouflée dans son écharpe cet hiver, et tenait un panneau publicitaire pour un restaurant de nouilles chinoises (ou affilié). D’accord, ce genre de publicité a le mérite d’employer des gens. Mais moi ça me fait surtout penser à une nouvelle de Philip K.Dick. Dans « Service avant achat » (recueil de nouvelles Immunité), il présente des travailleurs épuisés par le harcèlement des robots publicitaires qui pullulent en ville les empêchant de se déplacer tranquillement.

Bon heureusement, au Royaume Uni comme en France, nous n’en sommes pas là. N’empêche qu’à Cardiff, certaines personnes sont payées pour venir vous aborder avec un grand sourire et vous convaincre de changer de coupe de cheveux. Je n’ai pas fait cette expérience moi-même mais une amie de source sûre peut en témoigner. Il y a un côté assez sympa et convivial bien sûr, mais si toutes les entreprises se mettent à organiser ça, on n’est plus si loin de la dystopie de K.Dick.

En fin de compte, peut-être que le pire, c’est de se dire que l’on s’arrête pour parler aux sympathiques étudiants payés pour vous vendre des services inutiles, mais que l’on passe sans un regard (ou alors très embarrassé) devant les SDF qui prennent froid le long des murs des magasins de marque.

Lien intéressant qui n’a cependant rien à voir avec la publicité mais avec la crise alimentaire : La crise alimentaire de 2011 sur Slate, qui revient sur les différentes causes (éthanol, utilisation non agricole des terres fertiles…)

Publicités

À propos de zeb

https://sansfarine.wordpress.com Voir tous les articles par zeb

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :