Atomes fourchus, une conférence gesticulée sur le nucléaire

atomes_fourchusDécor épuré : un acteur et un tableau sur lequel il note quelques schémas avec un marqueur, au fil de ses explications. Dans les tribunes de la salle de spectacle, on pourrait croire que nous sommes dans un amphi, et que nous assistons, comme le dit la présentation, à une conférence. Oui, mais  » gesticulée ». Et en effet, le conférencier s’agite, et donne un cours peu conventionnel, plein d’humour et engagé. Son grille-pain, son jardin ou encore sa cocotte-minute servent brillamment sa démonstration.

L’acteur et auteur, Johann Charvel a redécouvert qu’il habitait près d’une centrale (à une trentaine de kilomètres) quand la catastrophe de Fukushima s’est déclenchée au Japon. Il n’était selon ses dires  » ni pour ni contre le nucléaire, bien au contraire ». De là, il se renseigne sur différents sujets : Tchernobyl, la pilule d’iode, la durée de vie des réacteurs, les fuites, les mesures de sécurité…. et va de surprises en surprises. Avec des sujets très quotidiens, il explique ce qui cloche dans le nucléaire, tout en présentant un point de vue nuancé sur la manière d’en sortir. Il avoue militer dans ce sens mais convient qu’une sortie immédiate n’est pas possible.

C’est un spectacle hyper prenant. Je l’ai vu à Rennes, mais il passe un peu partout. S’il est près de chez vous, foncez !

Et si vous vous intéressez à la durée de vie des réacteurs, lisez donc cet article de Terraeco ou celui-ci de Médiapart (pour les abonnés). C’est assez stupéfiant de voir que la plupart des réacteurs sont périmés et que l’on allonge artificiellement leur durée de vie. Moi je trouve ça dingue !

Autre lectures intéressante : la contribution d’Emmanuel Lepage dans le numéro 2 de la Revue dessinée. ( Il a aussi écrit la BD « Un printemps à Tchernobyl mais je ne l’ai pas encore lue).

Publicités

À propos de zeb

https://sansfarine.wordpress.com Voir tous les articles par zeb

5 responses to “Atomes fourchus, une conférence gesticulée sur le nucléaire

  • Escrocgriffe

    C’est clair que c’est une histoire de fou. Je me suis toujours dit que le risque nucléaire, même minimum, était disproportionné comparé aux conséquences : on parle quand même de pollution sur plusieurs centaines de milliers d’années pour les résidus les plus toxiques ! Comment assumer un tel désastre ?

    • zeb

      Oui, il y a d’ailleurs un film qui présente le problème des centaines de milliers d’années. Into eternity parle des chercheurs qui travaillent sur un site d’enfouissement des déchets. Ils se demandent comment mettre un panneau devant, pour expliquer aux humains du futur : danger ne pas entrer ! En essayant que ça n’ait pas l’effet : « tiens c’est quoi? on entre pour voir? »
      Je trouve ça assez hallucinant comme question. A la fois, ça correspond à des milliers d’emplois, mais en même temps, on est complètement dépassés par cette technologie et on ne sait pas la gérer :/
      Quant à comment assumer un tel désastre, j’avoue qu’avant cette conférence, je n’y pensais pas beaucoup. J’étais plutôt préoccupée par qu’est ce qu’on fait des déchets? Mais depuis la conférence, je me rends compte que pas grand chose n’est prévu. Les plan de préventions ne semblent pas bien rodés. Et pour avoir déjà assisté à un bout de présentation destinée aux élus de communes rurales sur  » comment agir en cas de catastrophe? », finalement le discours était très porté sur : « le nucléaire c’est pas si dangereux » :/

  • Ameni

    Intéressant, je note !
    Ca va être comme beaucoup de choses, on va attendre que quelque chose foire pour se bouger. Fukushima c’est trop loin dans l’espace et Tchernobyl trop loin dans le temps. J’vais ptêtre déménager sur une île déserte moi (mais pas en Polynésie française^^)

    • zeb

      Oui, moi aussi j’ai des fois envie de jouer les Robinsons. Mais même les îles désertes ne sont pas à l’abri ! ^^ Quand on voit tous les déchets qui s’entassent dans les endroits les plus inaccessibles de l’océan, je me dis y a vraiment plus aucun lieu préservé. Et comme tu dis, quand c’est loin, on s’en fout. 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :