Blonde de Joyce Carol Oates

 

Depuis que j’ai vu Foxfire, confessions d’un gang de filles, le film de Laurent Cantet, adapté d’un livre de Joyce Carol Oates, je veux lire un roman de l’auteur. Surtout qu’une amie m’avait informée qu’elle a beaucoup écrit sur la condition des femmes aux Etats-Unis et aborde des thèmes féministes.

 

Alors je suis allée dans ma librairie, il n’y avait pas Confessions d’un gang de filles. J’ai donc acheté un autre ouvrage, au poids. J’ai pris le plus gros : Blonde.

blonde

Voici la quatrième de couverture :

Alors, en début de soirée, ce 3 août 1962, vint la Mort, index sur la sonnette du 12305 Fifth Helena Drive. La Mort qui essuyait la sueur de son front avec sa casquette de base-ball. La Mort qui mastiquait vite, impatiente, un chewing-gum. Pas un bruit à l’intérieur. La Mort ne peut pas le laisser sur le pas de la porte, ce foutu paquet, il lui faut une signature. Elle n’entend que les vibrations ronronnantes de l’air conditionné. Ou bien… est-ce qu’elle entend une radio là ? La maison est de type espagnol, c’est une « hacienda » de plain-pied ; murs en fausses briques, toiture en tuiles orange luisantes, fenêtres aux stores tirés. On la croirait presque recouverte d’une poussière grise. Compacte et miniature comme une maison de poupée, rien de grandiose pour Brentwood. La Mort sonna à deux reprises, appuya fort la seconde. Cette fois, on ouvrit la porte.

De la main de la Mort, j’acceptais ce cadeau. Je savais ce que c’était, je crois. Et de la part de qui c’était. En voyant le nom et l’adresse, j’ai ri et j’ai signé sans hésiter.

J’avoue que Marilyn Monroe n’a jamais été une des figures féminines qui m’intéressait. Je suis plutôt attirée par Simone de Beauvoir, ce genre de filles. Joyce Carol Oates a du talent. Sous sa plume, Marilyn m’a fascinée.

Ou devrais-je dire Norma Jeane, puisque c’est son vrai nom. Elle nous montre à quel point Marilyn est un personnage de Norma, un rôle qu’elle joue, au milieu de tous les autres. Un rôle d’idiote qu’elle méprise souvent. Marilyn l’extravertie, aux paroles piquantes, tendancieuses. Contre Norma, orpheline, perfectionniste, qui bafouille de timidité.

On voit à quelle point la jeune femme a été façonnée par l’industrie Hollywood qui lui impose une tenue, un comportement. En parallèle, le roman évoque la chasse aux communistes, les listes noires, la délation qui gangrène même le monde des artistes.

 

Je ne sais pas dans quelle mesure le portrait qu’elle dresse est exact. L’auteur a lu beaucoup de biographies de Marilyn, mais il s’agit toutefois d’une fiction. On rentre dans l’intimité imaginée de l’actrice, et c’est vraiment convaincant.

J’ai été surprise d’apprendre que Marilyn gagnait peu d’argent par rapport à d’autres actrices. Elle avait vendu son image trop tôt. Son contrat, signé avant qu’elle devienne une telle idole, n’était pas à son avantage. Son perfectionnisme m’a étonnée. Elle voulait toujours recommencer les scènes. Elle voulait être une vraie actrice : faire du théâtre.

Bref, c’est un roman bluffant, écrit avec une plume superbe et dynamique. J’ai aimé les petites allégories distillées de ci, de là, avec une forte portée féministe. Exemple : Si une jeune fille ne trouve pas son prince charmant, elle appartient à tous les hommes. Elle est en danger. Si elle le trouve, elle est dans un enclos…

On retrouve sans arrêt les rêves de petite fille de Norma Jeane : le prince ténébreux et la belle princesse.

Une belle critique des Livres de Georges

Une interview de l’auteur à lire ici

Durant la période où je le lisais j’ai beaucoup écouté Lost in Hollywood de System of a down

 

Et en bonus la bande annonce de Foxfire, Confessions d’une bande de filles

 

Publicités

À propos de zeb

https://sansfarine.wordpress.com Voir tous les articles par zeb

8 responses to “Blonde de Joyce Carol Oates

  • Valentyne

    Tu m’as convaincu d’emprunter ce livre à la bibli 🙂
    Jusqu’ici je me laissais arrêter au poids du bouquin et un peu au sujet 🙂
    Bonne journée 🙂

  • Alison Mossharty

    J’avais déjà lu un super article vantant les mérites de ce livre, le tien en rajoute une bonne couche ^^ déjà l’auteure m’intriguait beaucoup donc… J’espère pouvoir le lire un jour (vraiment il y a trop de livres et pas du tout assez de temps, c’est frustrant !)

    • zeb

      ahah! Pareil, entre ce que j’aimerais lire et ce que j’ai le temps de lire, le décalage est grand ! Et entre le moment où je me dis : j’aimerais lire ce bouquin, et celui où je le lis réellement, il peut s’écouler deux ou trois ans 😉 En tout cas si l’occasion se présente, je te souhaite une bonne lecture de Joyce Carol Oates, ça vaut le détour 🙂

      • Alison Mossharty

        Ton commentaire c’est l’histoire de ma vie XD Honnêtement, c’est aussi mon quotidien de lectrice (et c’est très frustrant mais il faut se faire une raison ^^)
        Merci =) Je vais essayer de le programmer pour dans pas trop longtemps ! (enfin, je dis ça mais bon… j’y crois pas des masses hein :D)

  • Ameni

    Marilyn Monroe n’est pas non plus une figure qui m’intéresse beaucoup, je ne la connais pas trop non plus, vue seulement dans 2 films (Certains l’aiment chaud et Chérie, je me sens rajeunir, je te conseille les 2 !).
    Mais par contre, Joyce Carol Oates m’attire beaucoup. J’ai acheté un de ses livres, il y a…2 ans je crois, Le musée du Dr Moses, toujours pas lu, mais tu me donnes envie de le sortir de l’étagère. Une fois que j’aurai fini ceux de ma table de chevet^^

    • zeb

      Justement je veux voir un film de Marilyn du coup, je vais suivre tes conseils 🙂 Surtout que le livre parle pas mal de ces deux là. L’écriture de Joyce Carol Oates est un régal ! je viendrais lire ton opinion sur le musée du Dr Moses, perso je louche vers Confessions d’un gang de filles. 🙂 Bonne lecture pour alléger ta table de chevet 🙂

  • Kaycee

    Stands back from the keyboard in amnaemezt! Thanks!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :