Une saison en Egypte de Claire Fauvel

Voyage dans l’Egypte du XIXe

une saison en egypte

Envie d’Orient ? Si comme Sacha, le héros de cette BD, vous trouvez qu’un voyage en Egypte égayerait votre train-train trop monotone, embarquez avec lui pour le Caire !

Cette bande dessinée nous emporte au pays des pyramides, à une époque où le tourisme balbutiait. On est en plein XIXe, quand les peintres de l’Occident comme Delacroix venaient chercher l’inspiration dans les couleurs et les saveurs de l’Orient.

Servie par de beaux graphismes et des couleurs chatoyantes, Une saison en Egypte nous plonge précisément dans cette ambiance. L’histoire est simple et ne se prend pas au sérieux, mais elle est efficace pour nous transporter dans l’atmosphère du XIXe, de l’autre côté de la Méditerranée.

Un peintre et un poète en quête d’exotisme

On suit Sacha, un Russe qui aimerait être poète, et qui surtout, veut vivre un peu et s’aérer quand la fumée menace sa santé. Il débarque au Caire, sur un coup de tête, où il fait la connaissance d’Alexandre, un peintre en mal d’inspiration, et de Catherine, sa femme, la tête sur les épaules et dynamique.

Les prémices du tourisme se font sentir et nos trois promeneurs suivent leurs guides et chauffeurs, pour assister à une démonstration de danse orientale. La danseuse, Asma, fascine les deux hommes. Ils tombent amoureux de son attitude sensuelle et spontanée. Se montant un peu le bourrichon, ils veulent la conquérir.

Je n’en dis pas plus sur l’intrigue, mais sachez qu’on va se promener en plein désert (dont l’aridité perce le vernis courtois de nos deux gentlemen ;)), mais aussi dans les villes égyptiennes. On sent que l’auteure s’est documentée sur les paysages de l’époque. Sans avoir visité l’Egypte, et encore moins celle du XIXe, elle parvient à rendre des planches crédibles sur ce à quoi pouvait bien ressembler l’Orient, il y a près de deux siècles.

Gentiment, elle montre également la rencontre entre les deux mondes, occidental et oriental. Les deux Français et le Russe sont fascinés par une vision exotique, un peu carte postale (c’est assez visible dans leur rapport à Asma je crois. Ils la trouvent belle et fascinante, mais ne s’intéressent pas vraiment à ce qu’elle est et préjugent de ses aspirations). Les Egyptiens semblent entretenir vaguement cette image, pour développer le tourisme.

Cette citation d’Edward Said (trouvée sur un site, dont je mets le lien plus bas, traitant du regard d’un oriental sur l’orientalisme) résume pas mal ce que montre la BD :

C’est évident pour les pèlerins hommes de lettres, à commencer par Chateaubriand, qui trouvèrent dans l’Orient une scène en sympathie avec leurs mythes, leurs obsessions et leurs exigences personnels.

 

Voilà en ce qui concerne la BD. Maintenant, voici un petit panel de peintures orientalistes d’Eugène Delacroix ici, car c’est trop beau 😀

Femmes d'Alger, d'Eugène Delacroix

Femmes d’Alger, d’Eugène Delacroixdedans et sonne assez juste.

Combat de Giaour et Hassan, de Delacroix

Combat de Giaour et Hassan, de Delacroix

 

Eugène_Delacroix. La Mort de Sardanapale

Eugène_Delacroix. La Mort de Sardanapale

Une interview de Claire Fauvel, pêchée sur un autre blog

http://www.sambabd.be/archive/2015/03/26/interview-de-claire-fauvel-pour-une-saison-en-egypte-8409560.html

Quelques trucs intéressants sur l’Orientalisme :

Regard de l’Orient sur l’orientalisme : http://www.cndp.fr/mediterranee-une-histoire/epoque-contemporaine/lorientalisme-regard-sur-un-autre-silencieux/

(il y a aussi un poème de Victor Hugo sur ce site)

Sur le tableau des Femmes d’Alger et Delacroix : http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=753

Avant de terminer, je n’ai pas fait de chroniques dessus, mais si vous voulez voir une BD avec de l’orientalisme moderne (je ne sais pas si le terme est exact) je recommande chaleureusement Habibi de Craig Thompson, dont Bookerdose parle mieux que moi : https://bookerdose.wordpress.com/2014/11/01/habibi-de-craig-thomson/

Une bande dessinée magnifique, qui mêle dessins et calligraphie.

habibi-craig-thompson

En bande sonore, je conseille Egyptian Project !

Publicités

À propos de zeb

https://sansfarine.wordpress.com Voir tous les articles par zeb

2 responses to “Une saison en Egypte de Claire Fauvel

  • Ameni

    Un article complet, j’aime beaucoup ! 🙂
    Je note ces deux BDs en tout cas. J’avais déjà vu Habibi quelque part et j’avais préféré me lancer dans la BD de la même collection « Olympe de Gouges ». Le dessin d’une saison en Egypte me branche bien en tout cas.

    Ca me fait penser à une petite saga très sympa : « Petite histoire des colonies françaises », 5 petites BDs, ton humoristique très décalé, je te les conseille !

    • zeb

      J’ai adoré Olympe de Gouges ! Dans la même collection, Kiki de Montparnasse est très réussie.
      Ouiii La petite histoire des colonies française ! j’avais parcouru un tome un jour en librairie et on m’a offert le troisième tome très récemment. 🙂 je ne l’ai pas encore lu (et n’ai pas lu les autres) mais je vais très bientôt le faire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :