Les étoiles s’en balancent de Laurent Whale

les-etoiles-sen-balancent

Ce roman démarrait super bien. Le postulat est intéressant. Nous sommes en pleine Seine et Marne (et comme je suis originaire d’un département voisin : le Val de Marne, ça me causait particulièrement) mais dans un monde apocalyptique. Le pays est divisé en sortes de cités-Etats, entourées de barbelés, de miradors, gardées par des molosses bien armés. La nourriture manque et la viande la plus courue est le chien errant.

Le héros, Tom Costa, est aviateur. Il se débrouille comme il peut dans ce monde désespéré, entre petits boulots et galères pour trouver de l’essence et bidouiller son ULM. Sur son temps de loisirs, il va voir San, sa « lionne ». Sa copine, quoi.

ça devient intéressant quand il s’aperçoit qu’une drôle d’armée marche vers Pontault, sa ville. Là, l’aventure commence. C’est trépidant, sans temps morts. J’ai passé un bon moment à suivre l’histoire. J’ai apprécié ce monde sombre où l’espoir tient à peu de choses, un bon repas partagé entre amis dans une bicoque désolée. Par ailleurs, l’auteur est passionné d’aviation et ça se sent. Il arrive très bien à transmettre simplement son goût pour les engins volants, tout en restant accessible.

Mais je n’ai pas été complètement subjuguée. J’ai trouvé les personnages fades. Je ne me suis attachée à aucun d’eux. Sauf peut-être le gosse. Du coup, les retournements de situation (je pense à un en particulier) n’ont pas eu beaucoup d’impact sur moi. J’ai bien aimé, mais je ne me suis pas complètement embarquée dans l’histoire. Ou plutôt, j’étais à fond au début, hyper emballée durant les premiers chapitres, puis je m’en suis peu à peu désintéressée. J’étais peut-être fatiguée ou de mauvais poil, je sais pas. En tout cas, l’alchimie n’a pas fonctionné.

Ce qui m’a agacée

Le rôle du seul personnage féminin (on parle d’autres femmes, mais une seule se démarque) dans ce roman est proche du néant. Le héros parle régulièrement de son aimée, appelée « ma lionne » ou « ma belle », ce que j’ai fini par trouver assez redondant. On nous dit qu’elle a du caractère. Très bien. L’ennui, c’est que durant tout le roman cela ne se voit pas.

Elle a un rôle assez standard en fait : faire avancer le héros, et le rendre humain. C’est grâce à elle que Costa trouve du sens à ses actions, car il est pressé de la retrouver. En fait, elle sert de carotte. Lui veut absolument la protéger et du coup elle ne fait rien. Ses coups d’éclats sont plutôt superficiels car ils n’ont pour sens que de dire : « regardez elle a du chien ». Mais ils restent sans effets.

Cet aspect serait justifié néanmoins par l’héritage du pulp, le côté un peu old school assumé dans le roman. Certes, mais quitte à s’inspirer des pulps, je trouve dommage de perpétuer le code le plus nauséabond du genre.

Je préfère lire un roman sans personnage féminin qu’un roman avec un cliché doté de tout l’attirail du deuxième sexe mais sans profondeur et sous exploité.

Autre défaut, j’ai trouvé que la fin tombait un peu à plat. J’aurais pardonné plus facilement les petites inconsistances si la conclusion m’avait ravie. Or, là ça commençait super bien, j’étais à fond, hyper enthousiaste et au fil de la lecture, j’ai commencé à ronchonner puis à m’en désintéresser.

C’est injuste car je chronique plus méchamment un roman qui commençait super bien puis qui m’a déçue, qu’une vraie daube.

Je ne jette pas l’auteur aux orties néanmoins. J’ai entendu du bien de Pilleurs d’âmes et j’ai aussi envie de lire son Manuscrit Robinson. Je retenterai ma chance avec cet auteur car la lecture était tout de même agréable et quand on n’est pas à cheval comme moi sur la valeur des personnages féminins, je pense que l’on passe un bon moment de lecture. Il y a de bonnes idées et de l’aventure 🙂

Une critique très bien construite et plus gentille que la mienne ici : http://ledecapsuleur.com/?p=2652

Publicités

À propos de zeb

https://sansfarine.wordpress.com Voir tous les articles par zeb

2 responses to “Les étoiles s’en balancent de Laurent Whale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :